Vous êtes ici: Utilitaires _ Empreintes _ Mammifères

Le castor (Castor fiber)

Dans notre pays, tous les noms en « bièvre » témoignent de la présence des castors à une période plus ou moins récente. Après avoir été presque totalement exterminé, le castor s'est toujours maintenu dans le bassin du Rhône. Depuis sa protection, il a été réintroduit dans différentes régions de France: Haute-Marne, Monts d'Arrée, Pays de Loire.
Le castor est, de tous les rongeurs, le plus imposant puisqu'il peut atteindre 80 centimètres à un mètre et la queue plate peut mesurer 25 à 30 centimètres de long.
Il vit dans les rivières à cours lent peuplées sur leurs bords d'arbres tendres: peupliers, aulnes, saules. Cet animal crépusculaire et nocturne peut, lorsqu'il est dérangé, vivre uniquement dans des terriers. Le plus souvent, il établit des barrages et des huttes sur les rivières. La hutte est constituée d'un amas de branchages à l'intérieur duquel il s'aménage une chambre d'habitation. L'ouverture se situe au niveau de l'eau. Le travail des huttes et des barrages est sans cesse remanié.

castor

Si tous les individus d'une même colonie travaillent sans coordination à l'entreprise commune du barrage, les castors vivent cependant en cellules familiales. La famille est monogame et constituée du père, de la mère et des enfants des deux générations précédentes. L'accouplement a lieu au mois de février et la femelle met bas deux à quatre petits en juin. Il n'y a qu'une seule portée par an.
Le castor ronge le bois, mange l'écorce, les feuilles des arbres qu'il abat, les racines et diverses herbes.

Toboggan de remontée sur une berge, avec glissades de pattes arrière.
empreintes de castor
Empreinte
empreintes de castor
Pattes en forme de main, avec 5 doigts partout, patte avant deux fois plus petite que la patte arrière palmée.
empreintes de castor

Crotte contenant des débris végétaux
crottes de castor
Troncs d'arbres abattus par le castor.
traces de castor